jeudi 23 avril 2015

Une Assemblée Générale pas ordinaire

Ce samedi s'ouvrait l'assemblée générale de la confédération des comités d'intérêt de quartier de Marseille et des communes environnantes dans la salle du conseil (espace Villeneuve Bargemon ).
 

 
 
Il s'agissait d'une assemblée générale ordinaire de type « intermédiaire », c'est-à-dire une assemblée dans laquelle n'était prévu aucun vote majeur (constitution du conseil d'administration ...) étant en fin de première année d'une mandature de trois ans.

Pourtant, l'enjeu n'en est pas moins important. Jean-Marc Chapus, notre président, demande au sénateur-maire Jean-Claude Gaudin, qui nous a fait l'honneur de sa présence nous recevant dans des locaux appartenant à la mairie centrale, de bien vouloir s'exprimer sur la métropole, et c'est là un des points les plus importants de cette assemblée générale, le passage des comités d'intérêt de quartier à l'aire métropolitaine. Monsieur Gaudin ne s'y trompe pas et répondra longuement sur ce sujet lors de son discours d'ouverture devant les présidents de CIQ .
S’il y a sûrement une place pour nos comités dans cette nouvelle institution, il faudra bien entendu l'affirmer, prévoir de s'élargir en évitant de laisser des zones vides. C'est là que le président Chapus désire nous emmener pour cette année à venir, et ce chalenge est à la hauteur de notre confédération.
 
Les rapports, l'approbation des comptes, les votes tout a été fait dans les règles de l'art. Une petite nouveauté sera introduite cette année : le vote électronique. Celui-ci sera mis en place dans deux ans pour le vote du conseil d'administration afin de réduire les temps de dépouillement. 
Puis c'est la discussion avec la salle certainement trop courte, mais le temps nous est compté.
 


Pour parfaire cette séance interviendront Monsieur Marc DEL GRAZIA  responsable d’activité à la SERAMM, Madame Marie France BARBIER directrice générale de la SEMM (filiale), Monsieur Jean Marc SIMONDI directeur adjoint en charge de l'exploitation a la SEM (nationale), Monsieur Julien ESTEVENIN chargé de communication à la SEMM, Monsieur Jean-Michel SACCAZES, directeur d’ERDF Bouches-du-Rhône, et Monsieur Michel SALDUCCI son collaborateur.


 
Ils nous présenteront tour à tour leurs institutions respectives dans trois présentations ci-jointes,

video video video

puis répondront aux questions, notamment celles concernant les travaux pour la SERAMM et les compteurs " intelligents " pour la SEMM et ERDF. Des réponses claires seront amenées, levant largement les fantasmes  d'émission d'ondes, autour de ceux-ci (cf. fichier joint) et rendez-vous seront pris également afin de pouvoir régler les différends problèmes de travaux évoqués.
 
C'est autour de l'apéritif traditionnel offert par la mairie que nous nous retrouverons et continuerons les discussions.
 
 

La réunion tant attendue


Lors de la signature de la charte de propreté, le président Jean Marc Chapus avait fortement insisté auprès de Marseille Provence Métropole sur l'intérêt de créer des réunions de propreté entre mairie de secteur et comité d'intérêt de quartier. Après la mise en place de cette charte et le rapprochement du cantonnement vers les mairies de secteur le président de Marseille Provence Métropole Monsieur Guy Teissier a engagé aujourd'hui la première réunion de propreté en mairie du 9/10 . Ça y est, sans dévoilé ce qui a pu se dire lors de ce Comité de Suivi et de Pilotage de la Propreté, les comités de quartier du 9e et10e arrondissement, représentés par deux membres par CIQ, étaient conviés à cette réunion de travail, pour rencontrer les différents protagonistes de la propreté sur ce secteur (cantonnement, ramassage, police de la propreté, tri sélectif ) en présence du président de leur fédération et de Jean Marc Chapus président de la confédération . Cet échange a pour but évidemment de rapprocher la propreté de nos concitoyens. La présence de Madame Monique Cordier conseillère déléguée à MPM en charge de la propreté montrait bien le désir commun de réaliser pleinement ces réunions, faisant même le rapprochement entre le contrat local de sécurité publique mis en place depuis plusieurs années et le tout nouveau contrat local de propreté.
Après l'ouverture du débat par Madame Michèle Émery adjointe à la mairie du cinquième secteur délégué à la propreté, les CIQ ont pu s'exprimer librement, un peu sur le modèle des réunions de sécurité déjà en place, et ont apporté la vision de terrain indispensable à l'amélioration de la propreté à Marseille. Le document sur les rythmes de passage du cantonnement nous avait été remis antérieurement.  Tout n'a pas été dit, mais il y aura une prochaine fois (rendez-vous est pris) les comités intérêt de quartier en gardent toujours un petit peu sous le coude et ils vérifieront que les incidents signalés aient été bien pris en compte.
Alors maintenant place aux suivants dans d'autres mairies de secteur...